mercredi, mars 30, 2005

Première note, explication

Première note un peu à l'aveugle et forcément explicative. Je vais publier sur ce blog les étapes de mon travail autour de "L'Oreille en coin", émission diffusée tous les week-ends de 1969 à 1991 sur France Inter. Depuis un an, je rencontre ceux et celles qui ont participé à cet atelier radiophonique, afin d'en faire un jour un livre, tiens, pourquoi pas.

Autant l'écrire tout de suite, ce blog s'inspire ouvertement de celui de Jean Luc Bitton (
http://rigaut.blogspot.com/), qui raconte l'histoire d'un livre en fabrication, la biographie de Jacques Rigaut.

La comparaison s'arrête là. Lui, c'est un écrivain, moi pas. Mais j'espère que ce blog m'aidera à avancer dans ce projet, et me permettra de le faire partager, petit à petit, à ceux qui veulent.

4 Comments:

Blogger graphio said...

Bonjour,
Pourquoi ce fond noir, cette police de caractère minuscule? Vous êtes timide? Vous voulez faire dans l'esthétique, ou l'efficace?

13:07  
Anonymous thomas said...

Bonjour

Je crois que les lettres blanches sur fond noir sont plus faciles à lire que du noir sur fond blanc, ça éblouit moins, ça repose les yeux. La police de caractère n'est pas grande, mais reste dans la norme de la plupart des blogs. Ca permet de ne pas prendre trop de place, et puis chacun peu choisir la taille en allant dans le menu Affichage>taille de texte.
Pas de timidité dans tout ça, simplement l'idée de faire simple et sobre.
En tout cas, merci de votre intérêt. Par curiosité, par quel chemin ou lien êtes-vous arrivé sur ce blog ?

cordialement

tb

22:16  
Anonymous seldonid said...

Bonne idée !
Un brin de nostalgie en pensant à mes dimanches matins du tout début des années 80 à l'écoute de cette émission portée par le talent, l'invention, la verve humoristique de Garetto et quelques autres ... mais qui s'est peu à peu essouflée soit parce que les pionniers avaient laissé place à d'autres animateurs plus jeunes, soit parce que l'époque avait changé.

00:59  
Anonymous Graphisto said...

Avant de feuilleter, une curiosité pour ce retour en arrière si dense, plein de souvenirs.
Cordialement, Graphisto

11:09  

Enregistrer un commentaire

<< Home