vendredi, avril 01, 2005

Parleurs, parleuses, conteurs, conteuses

"L'Oreille en coin", produite par Jean Garretto et Pierre Codou, n'était pas vraiment une émission, mais un ensemble d'émissions, qui commençait le samedi à 14 heures et terminait le dimanche en fin de journée.

La partie qui reste dans les mémoires, en générale, est "L'Oreille en coin du dimanche matin", qui réunissait des chansonniers régissant à l'actualité de la semaine. A partir de 1984, chaque semaine, un homme ou une femme politique était l'invité de l'émission. Celui qui a essuyé les plâtres de ce concept tout nouveau à l'époque s'appelait Alain Juppé.

Mais le reste du week-end était bien différent, composé de séquences parfois très courtes, et plein d'imagination et de création radiophonique. Un ton ironique, parfois provocateur.

Je ressors ça de mon ordi :

"L’Oreille en coin", lieu de radio multiforme qui a réuni de 1969 à 1991 des chansonniers, des artistes sonores, des parleurs, des parleuses, des conteurs, des conteuses, des « chercheurs en radio » inventeurs de formes, bidouilleurs de bandes magnétiques ou aventuriers du micro, des « voix » qui demeurent ou qui n’ont fait que passer.

Il était une fois un « atelier » de radio qui a appris le métier à beaucoup de grands « pros » d’aujourd’hui, dans un esprit de légèreté et d’exigence.


L'INA n'a quasiment pas d'archives de "L'Oreille en coin". C'est pour ça aussi que je m'attelle à ce travail, pour retrouver des enregistrements auprès des uns et des autres, pour marquer le souvenir de sons envolés. C'est un peu pompeux, mais il y a de ça.

6 Comments:

Anonymous kriss said...

Le plus émouvant dans cette aventure est que tous ceux qui ont travaillé à l'Oreille en Coin à ses débuts en garde un souvenir déterminant pour toute leur vie professionnelle. Plus encore que le métier de radio, Pierre Codou et Jean Garretto nous ont appris que l'important n'était pas de rencontrer des stars, mais d'être des auteurs. Dire "je", sans arrogance. Fuir les mondanités.
Une des règles d'or était de trouver nos sujets en dehors des "incontournables".
Pour moi la rencontre avec Pierre Codou et Jean Garretto est la rencontre professionnelle la plus somptueuse de ma vie.

18:42  
Anonymous Anonyme said...

je viens de tomber sur ce blog, génial, c'est toute ma jeunesse j'étais collé tout les w.e sur l'oreille. Celle qui me laisse un souvenir incroyable et magique et humoristique c'est Claude Dominique que j'enrégistrais quelquefois...souvenir et en même temps une complète folie de l'époque ou la création radio était à son apogée. La création dans un désordre joyeux et subtile.
Xavier Bruxelles

18:25  
Anonymous Anonyme said...

Je viens de découvrir ce Blog en recherchant les émissions de Claude Dominique.Son émission était un instant magique (samedi après midi) et une bonne programmmation musicale, une voix et un humour etonnants.
Où peut on la 'retrouver'? INA ?France inter ?
Eric QUIMPER

11:48  
Anonymous thomas b. said...

cher Eric de Quimper

Il devrait y avoir un CD dans le livre. Et donc, j'espère bien, du Claude Dominique. Dès que j'en sais plus, j'en ferai une note.
Merci à vous pour le commentaire.

cordialement

thomas

14:20  
Blogger alain said...

Après l'émission de kriss,je vous signale que j'ai plusieurs enregistrements sur cassettes d'émissions de Claude Dominique que je serais pret à partager.

23:13  
Anonymous thomas said...

Cher Alain

merci d'avance
et bien volontiers
mais... comment vous joindre ?
Pouvez-vous laisser votre mail ici ?

cordialement

thomas

00:09  

Enregistrer un commentaire

<< Home