vendredi, avril 07, 2006

Papiers jaunis

Je me plonge dans des articles que j'avais mis de côté. Sur L'Oreille en coin du dimanche matin, d'une part, et sur les début de L'Oreille à la fin des années 60, d'autre part. Le papier journal jauni est décidément un bon véhicule pour les voyages dans le temps. Tout cela m'aide pour la précision des dates qui manque parfois dans les entretiens (qui ont l'avantage, eux, de donner de la chair aux souvenirs).

Ces coupures de presse me donnent aussi la "température" radiophonique de l'époque, avec par exemple les annonces des grilles de programmes des différentes stations. Impossible de passer ça sous silence, sinon comment comprendre la nouveauté et la différence apportées par L'Oreille en coin au moment où elle est apparue ?

Quelques images et textes croisés aujourd'hui, donc...




Dessin issu de La Semaine Radio-Télévision, juin 1971

L'Humanité Dimanche, octobre 1972


Article de Nicole Delamarre, L'Humanité Dimanche, octobre 1972


Ecoute aussi d'un extrait de L'Oreille du dimanche matin avec Giscard pour invité. Extrait trouvé par Norbert Baudru-Vallé. Merci à lui !

4 Comments:

Anonymous Y. Dappe said...

Si je me souviens bien de cette matinée, on y avait entendu Giscard raconter comment il avait réussi à boire de la vodka placée dans une prétendue bouteille d'eau minérale fraiche lors d'un repas au caviar en Iran. Je me suis toujours demandé pourquoi il en a parlé: l'avoir fait était de bonne guerre, le divulguer ne m'a pas semblé vraiment de bonne diplomatie...

16:50  
Anonymous Aline said...

Zut zut zut (je suis polie parce qu'en fait je pense pire). Je me mets à jour en remontant le fil de ton blog où je ne m'étais pas rendue depuis quelques mois, et je vois horrifiée que j'ai manqué la chronique "blog à part" consacrée à "autour de l'oreille". Quand je pense qu'à cette période j'étais levée un jour sur deux dés 6h pour aller dans le 9-3 et qu'il a fallu que je loupe la seule et l'unique chronique que j'attendais patiemment grrrrrrrrrrrrrrrrrrrr !
Pourquoi t'as pas prévenu???
Dis, t'as gardé une copie?
En tout cas c'est toujours chouette tout ça... Continue à nous épater. Aline

18:02  
Anonymous Anonyme said...

Bonjour,Thomas!
Je trouve votre blog sur cette "vieille" émission de France-Inter intéressant, et
je me demande:
Qu'est-ce qui vous a motivé pour cette étude et dans quelle perspective? (je ne parle pas du livre naturellement)
Que cherchez-vous à démontrer?
Bonne continuation et bon courage,

cathfournet@wanadoo.fr

10:09  
Anonymous gilles said...

bonsoir,

je ne sais comment (les joies de google) je suis arrivé sur votre blog tout à l'heure. Quel plaisir! je n'aurais pas le temps de tout lire de suite mais j'y ai vu un certain de nombre de chose qui ont réactivé ma mémoire et d'autre qui la remplisse

bonne continuation

Gilles

22:38  

Enregistrer un commentaire

<< Home