vendredi, avril 01, 2005

Gérard Sire

Je manque un peu de temps en ce moment pour continuer de rencontrer les acteurs de L'Oreille en coin. Et ils sont nombreux, ceux qui y ont travaillé en 22 ans !

Je pense que je consacrerai un chapitre à Gérard Sire. Personnage étonnant, il était, je crois, un peu le producteur de l'ombre des premiers temps, derrière Pierre Codou et Jean Garretto, à l'époque où L'Oreille s'appelait encore TSF (TSF 69, TSF 70, TSF 71), pendant les trois premières années.

Gérard Sire reste comme le scénariste et ami de Jean Yanne. On le voit apparaître dans Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, quand Yanne vient chercher du travail à la Maison de la radio. Une scène courte, où, au pied du bâtiment, dans l'entrebâillement d'une porte, Sire affirme à Yanne que non, il n'a aucun boulot pour lui.

Les occurences sous Google relèvent aussi que Gérard Sire était acteur chez Lelouch.

Il a écrit des contes, il a été réalisateur à la télévision et à Europe 1... Il a eu une émission sur France Inter, l'après-midi, qui s'appelait Omnibus.

Tout ça pour dire qu'afin de commencer à cerner cette personnalité, je vois dans une dizaine de jours Roland Moreno, inventeur de la carte à puce, qui était un ami de Gérard Sire, et qui a été l'invité "une cinquantaine de fois" de L'Oreille en coin.

Je reviendrai plus longuement sur Pierre Codou et Jean Garretto dans les jours prochains.

1 Comments:

Anonymous Pierre Caron said...

Merci d'évoquer ce merveilleux homme de radio. C'est lui, Gérard Sire, le timbre unique de sa voix, son talent d'auteur et de narrateur qui m'ont poussé un jour à lui écrire. C'était le temps où les professionnels répondaient aux inconnus pour peu qu'ils fussent curieux. C'était le temps du respect. Gérard Sire m'a donc convoqué à son bureau du troisième étage de l'entrée D de la Maison de la Radio - comme l'on disait alors. C'était le mercredi 3 octobre 1973. Le lendemain, mort de trac, j'étais en direct dans Omnibus. Je ne savais pas qu'une vie de journaliste débutait.
Merci Gérard.
Pierre Peyrichout

13:00  

Enregistrer un commentaire

<< Home