vendredi, mai 05, 2006

Lecture du jour

Trouvé un peu au hasard aujourd'hui, Les Cahiers d'histoire de la radio portant sur l'année 1975. On y parle de L'Oreille en coin, aux détours de quelques phrases et calendriers. On y parle aussi de Jean Négroni, grande voix, grand comédien, mort il y a un an.

C'était la voix de "La Jetée", court-métrage aux mille épaisseurs d'écorce signé Chris Marker. Parce qu'il avait eu ce rôle, je l'avais rencontré. Mais nous avions élargi le sujet et longuement parlé de lui, de sa vie de comédien.

Compagnon d'Albert Camus à Alger avec qui il a découvert le théâtre ("Il avait écrit pour moi un rôle dans 'Caligula'"), de Jean Vilar dès les début du TNP ("J'étais à la création du Festival d'Avignon, mais je me suis fâché avec Vilar en au début des années 50. Je ne suis revenu qu'en 1959, avec une pièce signée Boris Vian"), il a joué entre autres "Le Prince de Hombourg" avec Gérard Philipe ("Il y avait deux manières de jouer à l'époque, celle de Gérard Philipe, presque chantante, et celle que Chris Marker m'avait réclamée pour 'La Jetée', recto tono"). Il était aussi la voix des "Statues meurent aussi", de Resnais et Marker ("Mais du jour où il a travaillé avec Michel Bouquet, Resnais n'a plus fait appel à moi"- phrase suivie d'un rire). On a parlé aussi de son travail de récitant sur des oeuvres de Pierre Henry. Il a imité Louis Jouvet. A évoqué Belmondo qui l'a fait jouer dans "L'Alpagueur", alors qu'il venait d'être démissionné de la Maison de la Culture de Créteil dont il s'occupait.

"Je ne suis pas devenu une vedette", m'a-t-il dit. "Mais c'est du travail, aussi, de devenir une vedette. Et entre discuter travail avec un metteur en scène ou un producteur, et parler avec une jolie fille à la terrasse d'un café, je préfère toujours parler avec la fille !"

J'écris tout ça de mémoire. Parce que l'entretien, enregistré, a disparu. Il ne reste que ce qu'il y a derrière les liens sous les deux photos ci-dessous. Déjà bien. La voix est là.



5 Comments:

Anonymous Yves Dappe said...

Bonjour Thomas,
C'est frappant qu'à partir de l'Oreille en Coin tes digressions passent par ces artistes aux "voix de radio" !
Et je me dis qu'avant la radio des voix comparables on dû marquer à vie des générations de spectateurs... Voilà pourquoi sont nées des légendes dont il ne nous reste que des portraits ou des photos. C'est patent à certains passages du livre de Jean-Paul Lacroix "Comédiens en liberté".
Et maintenant bon courage pour cette entreprise ambitieuse qui prendra sûrement beaucoup de temps !

10:10  
Anonymous Anonyme said...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

23:24  
Anonymous Anonyme said...

Bonjour, Thomas!
Tiens! Un commentaire supprimé...Comment se fait-ce?
Qui est l'administrateur du blog? Quel est son rôle?
Hum!...censure???...Mais non!
Avec mauvais esprit vôtre,
Jeanne

10:46  
Anonymous thomas said...

Chère Jeanne

Je modère les commentaires tout seul ! Et je censure, oui. Quand le commentaire me propose de gagner de l'argent, de vendre des objets en ligne sur un site d'enchère, ou toute chose qui n'a rien à voir avec la choucroute dont il est question ici. Dura lex sed lex tout ça tout ça.

bien cordialement

thomas

11:30  
Anonymous Florent Maurin said...

Enlarge your oreille now !
Get bigger oreille thanks to our revolutionary new method, the oreille-enhancing swedish pump. Only $49.90, low rates for numerous commands.
Buy it now !

10:49  

Enregistrer un commentaire

<< Home