dimanche, octobre 28, 2007

Lancez les rotatives

La couverture enfin arrêtée, les épreuves relues une dernière fois. Ça y est : le manuscrit est parti chez l'imprimeur !

10 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Bravo !

ce sera surement pile poil pour un beau cadeau de de Noel ...

Pierre

00:09  
Blogger Thomas Baumgartner said...

Sûrement... ;-) merci à vous !

21:33  
Anonymous eric said...

aujourd'hui 31 octobre daniel Mermet a diffusé une interview de Topor Par Claude Dominique. C'était extraordinaire, un grand moment...

A vos cassettes comme disait un homme Averty...

17:46  
Blogger Thomas Baumgartner said...

Merci Eric ! Et on peut même réécouter :
http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=1260

09:57  
Anonymous sissi said...

est-ce pour autant la fin de ce blog?

23:16  
Blogger Thomas Baumgartner said...

Non point encore, Sissi. Je vais montrer non sans fierté la tête du livre quand il sera paru, je vais le laisser vivre, et continuer encore plusieurs semaines...

00:25  
Anonymous Patrick Branchereau Pessac said...

Bonjour Thomas,
C'est avec impatience que j'attends, enfin, la parution de votre livre. En effet, l'"oreille en coin" était une extraordinaire et merveilleuse émission. Elle était "révolutionnaire" en de nombreux points de vue: l'impertinance, le décalage avec l'époque, et l'aspect avant gardiste. Il ne se passait pas un dimanche sans que je ne l'écoute, quitte a me passer des promenades dominicales en famille. Depuis, je n'écoute qu'une seule radio.
Un cordial merci.
Patrick Branchereau

11:35  
Blogger Thomas Baumgartner said...

Merci à vous, Patrick ! Le livre contiendra des témoignages et souvenirs d'auditeurs entre chaque chapitre. C'était une émission qui, bien que très élaborée et tentant des choses, pensait à l'auditeur et cherchait à garder son attention. "Elitaire pour tous", disait Vilar. Il y a un peu de ça, dans cette Oreille où l'on trouve, tiens donc, pas mal d'anciens comédiens et aspirant-comédiens...

12:35  
Anonymous Philippe said...

Cher Thomas,
on souffre avec vous durant cette longue et harassante parturition. Mais la délivrance est pour très bientôt et nous pourrons alors découvrir extasiés votre superbe nouveau-né.
Vous ayant suivi au fil des narrations blogueuses de vos rencontres et découvertes, nul doute que les rotatives doivent éprouver certaine jouissance à imprimer vos feuilles.
Bon champagne et belle ivresse pour le premier exemplaire encore chaud qui vous sera livré sous peu.
Dans l'attente de vous lire et de retrouver les personnages de l'Oreille avec nostalgie et délectation.

Philippe

19:29  
Blogger Thomas Baumgartner said...

Merci de ce soutien, Philippe, de vos encouragements. La "délivrance" arrive. J- quelques heures, je crois bien !

23:36  

Enregistrer un commentaire

<< Home