samedi, septembre 15, 2007

Histoire de galettes

Avant-hier, dans une crêperie typiquement iséroise, au coeur de la nuit grenobloise, discussion sur la création à la radio, le son, l'auditeur. Tout ça soutenu par un vin pas local, mais qui encourageait la conversation. Echanges autour de Claude Dominique-Laurent Capelli-Yann Paranthoën, FIP et Codou, le mixage en direct... Réflexions sur le rythme d'une émission et sa manière de vieillir.

2 Comments:

Anonymous Vincent said...

je découvre votre blog ce soir... par les détours d'internet (de daniel Mermet à Ah c'était bien son émission dans la ville de paramaribo). Je suis fasciné et impressionné par votre travail. Moi aussi je suis un fan absolu de radio (la vraie, pas NRJ), un nostalgique de certaines émissions de France Cuture (le panorama) et de L'oreille en Coin, qui m'accompagnée dans mon passage de l'adolescence à l'âge du jeune adulte. Souvenirs et nostagie, nostalgie d'une certaine qualit de France Inter (je n'évoque pas les émissions, vou les connaissez mieux que moi). Un détail : vous indiquez 78-79 pour "La ville de paramaribo". En êtes-vous certain ? dans mon esprit, c'est un peu lus tôt.
Merci et bon courage.

22:27  
Blogger Thomas Baumgartner said...

Merci cher Vincent
Désolé de ma réponse si tardive.
Pour les dates de Paramaribo, c'est peut-être fin 77, mais guère plus tôt. Mermet était déjà conteur sur France Culture en 1976, il est arrivé ensuite à L'Oreille en coin, et ce n'est qu'après quelques mois qu'il a installé Paramaribo. Voilà pour les précisions.

Merci encore
à bientôt

cordialement

thomas

17:07  

Enregistrer un commentaire

<< Home