lundi, novembre 26, 2007

4h30 d'Oreille

Le 9 décembre, dans les bonnes librairies, outre le livre, on trouvera le coffret de CD Oreille en coin. En tout, quatre disques donnent quelques traces de l'émission. Soit quand même plus de 4h30 de son, d'émissions, de voix, de sketches, d'insolence... Toutes les époques sont représentées, y compris les toutes premières années. C'est coédité, comme le livre, pas Nouveau Monde, l'INA et France Inter.

La maquette de la pochette, dépliable en accordéon, est de Stéphanie Grieu, sur une base de l'agence View. Voyez l'accordéon ci-dessous !

La couverture...

Je déplie une fois...



Et je déplie deux fois...
Et je pourrais continuer encore, car si on ne voit là que 2 CD, il y en a bien 4 en tout et pour tout. (Scusez la mise en forme qui oblige à tordre le cou, mais en largeur, le blog ne le permettait pas, aah les contraintes).

4 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Trouver le moyen de placer là dedans une photo de Sarko... faut le faire !
Rien que pour cette "coquille" je n'achèterai pas ces cd.


Didier

13:11  
Blogger Thomas Baumgartner said...

Oui, je peux comprendre cette réaction de prime abord. Mais il y a quand même quelques explications dans ce choix d'avoir mis sur un CD l'émission du 23 avril 1989, où l'équipe de L'Oreille en coin a reçu le député-maire de Neuilly :
- Avoir le rythme général d'une émission en entier, ce qui était impossible sur les autres CD, qui reprennent des extraits d'époques et d'auteurs différents.
- Avoir une accroche actuelle dans l'écoute, ce qui sort le livre et les CD de la simple nostalgie. Car j'espère qu'il y a un intérêt au-delà de la simple nostalgie.
- Cette émission avec Nicolas Sarkozy possède une deuxième lecture constante et assez savoureuse ("A 34 ans, ce qui est mon âge, on est pratiquement à l'état de projet"), permise par la perspective du temps qui a passé.
- L'émission en elle-même est très drôle, et Nicolas Sarkozy est bousculé par moments, comme il ne le serait plus aujourd'hui.

Bref, voilà quelques explications de ce choix. Je peux comprendre votre position, mais par principe (si c'est vraiment ça qui vous empêche d'acquérir le livre ou le coffret) vous passez à côté d'auteurs de radio, de voix, d'une époque riche et créative.

22:03  
Anonymous didier said...

Merci de votre réponse,
mais, désolé, ma nostalgie de la créativité, des voix, et du son, de cette émission ne suffira pas à me faire admettre vos raisons et d'y voir autre chose qu'une collusion de mauvais aloi.
Prenez cela pour un principe, pour moi c'est une règle de vie sans marchandage possible.
J'espère seulement que l'emballage mentionnera cet ingrédient nuisible à certains allergiques.

Didier

10:49  
Anonymous Anonyme said...

Non, non Didier.
Moi ausi ma 1ère réaction a été "encore lui !!!".
Mais, je me suis fait offrir le livre et même si sur les 40 minutes du CD il y a trop de Sarko, il y aussi Jacques Mueller et la voix de Claude Dominique et celles de Kriss et de Daniel Mermet dans le rôle où je le trouve le meilleur "raconteur d'histoires". Ce sont ces voix qui sont importantes, leur ton, le montage, le rythme, les personnalités qui transparaissent. Ce sont elles qui ont faites l'Oreille pas les invités politiques.
Didier, ne vous privez pas de ce plaisir.
Merci Thomas d'avoir pu collecter tous ces instants que je croyais ne plus jamais ré-entendre.
L'an dernier avec les contes de Noël de Gérard Sire, j'avais pu retrouver sa voix.
Mais savez-vous maintenant quel est le plus dur ? C'est d'essayer d'écouter la radio même France-Inter. Trop de robinets à musique, trop de bavardages, plus d'imagination. Qui pourra et voudra lire Vialiatte à l'antenne désormais ?
Amitiés à tous.
Claude

17:21  

Enregistrer un commentaire

<< Home