lundi, mai 02, 2005

Pas facile

Pas facile de tenir le rythme quand l'emploi du temps est bien chargé par ailleurs. Dernière avancée en date : j'ai enfin reçu Les années Radio, de Jean-François Remonté et Simone Depoux (Gallimard, 1989). Ambitieux ouvrage illustré et riche d'anecdotes sur l'histoire de la radio en France, 1949-1989. Quelques pages sur L'Oreille en coin, bien entendu. J'y apprends que le changement de titre de l'émission a été demandé en 1971 par Jacques Sallebert, directeur. Après TSF 68, TSF 69, TSF 70 et TSF 71, l'émission est donc devenue L'Oreille en coin.

Je lis aussi que le dimanche matin a d'abord été occupé, lors de la première année, par le "Club Lelouch". Claude Lelouch reçoit dans son Club 13, lieu qu'il a ouvert peu de temps avant, Gérard Sire, Danielle Heymann, François Reichenbach, Paul Guth, José Artur... L'année suivante, le créneau horaire est pris par les chansonniers.

La connivence, passagère, entre Lelouch et cette Oreille encore en devenir ne m'étonne pas. Roland Moreno m'avait parlé d'un groupe d'amis, surnommé "la bande de l’avenue Hoche", où gravitaient Gérard Sire, Pierre Barouh, Claude Lelouch, Jacques Higelin... Cette proximité donne une image de ce que pouvait être l'esprit de l'émission à ses tout débuts.

Dans ce livre aussi, une photo du studio de L'Oreille en coin. Sans doute le 125, le studio historique de l'émission. Le cliché n'est pas daté, mais remonte vraisemblablement à la fin des années 70. De gauche à droite : Paula Jacques, Marie-Odile Monchicourt, Kriss, Agnès Gribes, Emmanuel Den, Katia David. Notez la paire de ciseaux de montage, au premier plan, prête à servir à tout moment !

2 Comments:

Blogger 45643647 said...

Il n'y a beaucoup de personnes qui vous avez donne des commentaires. Alors, c'est moi!

22:10  
Anonymous Anonyme said...

Peu de commentaires car peut-être peu de lectures. Le fond noir rend la lecture difficile et désagréable, en tout cas pour moi....

21:26  

Enregistrer un commentaire

<< Home